Frédéric Mitterrand: Victime d'un amalgame navrant.

Publié le par Sébastien FRADE MARANINCHI

En France, au XXIème siècle, quand un homme publie son autobiographie et qu'il y explique qu'il a été tiraillé entre sa position sociale et son homosexualité au point de ne pouvoir trouver du réconfort qu'auprès de prostitués hommes, il y a encore des abrutis profonds pour trouver le moyen de faire un amalgame entre homosexualité et pédophilie.

Le fait d'aimer les hommes ou d'aimer les femmes, voire d'aimer les deux n'est pas une maladie. Ce n'est pas non-plus une déviance quelconque et il faut bien comprendre que cela ne fait pas de la personne un pédophile.

Dans un pays qui se veut démocratique, respectueux des libertés, il y a encore des "journalistes" (qui devraient aller travailler pour les journaux à scandale au lieu de continuer à travailler pour des journaux sérieux) qui en viennent à suivre la meute sans prendre la peine de vérifier les dires de cet homme en faisant ce qu'il y a de plus simple: lire le fameux livre.

Oui, Frédéric Mitterrand appelle tous les hommes les "garçons". Cela ne fait pas de lui un pédophile pour autant. De plus, la chasse aux sorcières menée est immonde. Comment peut-on s'amuser à attaquer un homme en cherchant à le briser en faisant colporter sur lui des rumeurs de pédophilie?

J'ai personnellement honte de voir ce genre de choses se passer en France, honte qu'un pays qui se dit civilisé soit encore assez con pour assimiler homosexualité et pédophilie.

Bon sang, lire un livre avant de dire/écrire des âneries est la moindre des choses.

En tout cas, je témoigne, ici, mon soutien à Frédéric Mitterrand pour le mauvais moment médiatique qu'il est en train de subir. En espérant que cette vague de diffamation soit vite levée.

Voici un lien vers quelqu'un qui tient des propos censés sur l'affaire (si encore il y avait une affaire...) => Lien

Commenter cet article

Albert le 5ème mousqueton 05/11/2009 22:00


Le problème, c'est qu'il faut savoir rester calme et posé, il existe un principe essentiel, la présomption d'innocence, tant que quelqu'un n'a pas été jugé coupable, on le présume innocent, c'est
très important, car sans cela, il suffirait de médire, pour que quelqu'un soit hué, emprisonné ou pire...
Pour prouver la culpabilité, il faut des preuves.
Alors je sais bien que ces principes ne sont pas toujours respectés par la justice, mais tant que faire se peut, il faut s'y tenir.
Citer ce livre ne sert pas de preuves, car ce ne sont pas des aveux, l'auteur ne s'est pas constitué prisonnier, c'est un simple témoignage, je vois mal l'intêret que pourrait trouver un pédophile
à témoigner de ses actes alors que personne ne l'accuse, et surtout s'il ne reconnait pas par la suite les faits qui lui sont reprochés.
Après le tourisme sexuel peut concerner aussi bien des enfants que des adultes, ça c'est vrai, et je comprend que l'on trouve abject de partir à l'étranger pour profiter de la pauvreté locale.
Mais il faut faire très attention, la calomnie est un fait grave et en droit on doit prouver ses allégations sans quoi la simple accusation peut se retourner contre soi, et c'est important pour la
préservation de la démocratie. Le droit suit le principe "Actori incumbit probatio" la charge de la preuve pèse sur le demandeur.
En ce qui concerne la notion de viol, l'important c'est la notion de consentement, si la personne consent, et qu'il n'y a pas de contrainte, je cite la loi :"Constitue une agression sexuelle toute
atteinte sexuelle commise avec violence, contrainte, menace ou surprise.".
N'hésitez pas à consulter le site de Légifrance :)


Mtax 05/11/2009 02:11


Quand il dit "il n'aiment pas les hommes ils sont simplement habitués", ou quand il explique comment il voit le type pleurer quand il l'encule, déjà ça met un peu la puce à l'oreille quant au viol.
Le fait que le mec ne se débatte pas à mort n'en fait pas un homo qui prend son pied, le fait qu'il en pleure en fait la victime de quelque chose tu ne crois pas ? Ne lit pas seulement ce que tu
veux lire. Si tu interdis aux gens de lire entre les lignes (en parlant de pédophilie, parce que quoi qu'en dise ton esprit qui n'a jamais voyagé dans des pays pauvres, prostitution=prostitution
infantile) alors ne lis pas non plus entre les lignes en ne lisant que ce que tu veux bien voir.
Je trouve ta révolte soit mal placée, soit évidement fausse.


Sébastien FRADE MARANINCHI 05/11/2009 15:25


Il y a une différence entre prostitution et viol. Le fait de ne pas prendre plaisir à l'acte ne fait pas un viol pour autant. Du moment qu'il n'y a pas utilisation de la force physique, de drogue,
d'alcool, etc pour forcer l'acte sexuel, ce n'est pas un viol. Révise ton droit. Le fait que le prostitué ne prenne pas plaisir peut arriver, mais vu qu'il le fait pour l'argent, prendre plaisir
n'est pas son objectif.

Quant à assimiler prostitution et prostitution infantile dans les pays pauvres, faudrait arrêter les préjugés à la noix. Oui, la prostitution d'adolescents existe là-bas. Mais tant qu'il n'y a rien
qui prouve que Frédéric Mitterrand a profité du système, tu calomnies en disant qu'il est pédophile.

C'est justement toi qui devrait arrêter de chercher à lire entre les lignes en t'aidant de tes préjugés foireux. Je suis celui qui, de nous deux, reste le plus objectif sur l'histoire. Toi, tu
cherches à condamner sans preuve, en te basant sur tes préjugés foireux et les rumeurs calomnieuses balancées par Marine Le Pen. Parce que tu avoueras que lorsque le livre est sorti, on ne t'a pas
beaucoup entendu. Donc tu fais le brave mouton qui suit la foule avide de sang. Bravo, bel exemple de respect du droit à la présomption d'innocence.

Tu veux faire condamner des gens? Va faire des études pour te former au métier de procureur. Tu y apprendras qu'on doit tout d'abord mener une enquête avant d'avancer des accusations. Ton avis
personnel ne représente aucunement une preuve et n'a pas lieu de te permettre de médire sur le compte de quelqu'un sous prétexte que tu n'aimes pas les idées politiques de l'homme. Déplacer le
débat sur la vie privée, en faisant des dénonciations calomnieuses et infâmes n'est pas une preuve d'intelligence mais la preuve d'une profonde bassesse et du fait que tu n'as aucun argument
tangible.

Tu trouves ma révolte mal placée? Elle ne l'est nullement. Je refuse simplement de suivre l'exemple des moutons bien-pensants qui veulent mettre au piloris un homme sans preuve. Tu sais, seules tes
déclarations à son encontre sont déplacées ET fausses. Parce que tu n'as rien, sinon ton petit avis personnel sans aucune valeur juridique.


Mtax 04/11/2009 20:20


Arrête de raconter des conneries, je vais surement pas assimiler homosexualité avec pédophilie, surtout que je suis bisexuel (hé ouais). Ce qu'il raconte est gerbant, j'ai lu, pour quand même avoir
de quoi argumenter un minimum avec toi, le passage du livre qui choque tout le monde.
Quand on encule un mec et que ça le fait pleurer, on s'en vente pas, c'est un viol, sauf que pour faire passer la pillule avant de le violer on allonge un peu d'argent. Après tout c'est un pauvre
et il s'en plaindra pas.
Présomption d'nnocence... ce salopart s'en vente dans un livre, et faudrait pas dire qu'il y a un problème ?
Rien a foutre du FN ou de la gauche, de la droite ou des rouges, je chie un peu sur tous les camps en fait donc essaye pas de me faire passer pour un sympathisant FN en mettant en avant que c'est
Marine Le Pen qui a dénoncé cette horreur !
T'as des réactions de bo-bo, toujours à pardonner les erreurs de tout le monde à être gentil avec les voleurs et les violeurs. Ben ouais mais mec cette façon de penser tu la perdra le jour où celui
qui pleurera de douleur parce qu'il se fait violemment enculer à sec ça sera toi ou ton fils.

Pardonne à tout le monde, baisse les yeux, ça te transformera pas en Jesus, juste en larve.


Sébastien FRADE MARANINCHI 05/11/2009 01:25


C'est toi qui racconte des âneries plus grosses que toi. Je suis aussi bi et jamais je ne vais assimiler prostitution et viol. Ce n'est pas parce que la relation sexuel entre les deux adultes (qui,
je le rappelle, sont consentants, à moins que tu ne trouves une preuve du contraire) ne se passe pas comme tu l'aimerais dans ton petit imaginaire personnel qu'il s'agit d'un viol. Dans un viol, il
y a notion de force, d'asservissement, ce qui n'est pas le cas ici. Tu as lu le passage? Tu l'as trouvé choquant? Moi, ce que je trouve choquant c'est d'assimiler ce qui y est dit à de la
pédophilie ou à du viol. Faire ces assimilations, comme tu le fais, c'est n'avoir absolument pas compris le point de vue de l'auteur et ne pas avoir compris ce qu'il y explique.

Oui, il y a présomption d'innocence quant à la pédophilie. Tu veux faire croire à de la pédophilie, prouve-le.

Ce qui est problématique, ici, ce n'est pas ce qu'il dit, mais les réactions de gens comme toi qui sont bien plus totalitaires et dangereuses.

Quant à mes réactions de bo-bo, j'ai envie de te dire qu'elles ne te regardent pas. Mon expérience personnelle fait que je ne suis pas partisan et suis surtout un opposant de la condamnation
sommaire et des imbéciles qui la pratique. Je ne suis pas adepte du pardon, pardonner ou condamner de façon individuelle n'a jamais mené où que ce soit. Par contre, je suis pour une justice
équitable, ce qui ne semble pas être ton cas, toi qui est si prompte à te présenter comme le défenseur autoproclamé de la veuve et de l'orphelin.

Dis, tu sais, la violence attire la violence et ton comportement d'intolérence attire forcément l'intolérence. Tiens-le toi pour dit.


Mtax 04/11/2009 19:01


"leur présence fait ressortir la séduction juvénile de tous les autres" Mouais, on va dire que c'est un mec de 34 ans à l'air juvénile qui l'excite comme un porc...

"l'inconscience ou l'âpreté de la plupart des familles, la misère ambiante, le maquereautage généralisé où crapahutent la pègre et les ripoux, les montagnes de dollars que cela rapporte quand les
gosses n'en retirent que des miettes, la drogue qui fait des ravages et les enchaîne, les maladies, les détails sordides de tout ce trafic. Je m'arrange avec une bonne dose de lâcheté ordinaire, je
casse le marché pour étouffer mes scrupules, je me fais des romans, je mets du sentiment partout ; je n'arrête pas d'y penser mais cela ne m'empêche pas d'y retourner. Tous ces rituels de foire aux
éphèbes, de marché aux esclaves m'excitent énormément"
Là aussi on va dire que "les gosses" en question ont 34 ans...

"Bizarrement, il a plus de mal à retirer son pantalon et son caleçon américain, il évite mon regard, un fond de pudeur, une ombre d'inquiétude peut-être devant mon comportement qui doit lui
paraître exagéré, insolite. Ces gosses ont largement l'habitude des hommes bien qu'ils ne les aiment pas vraiment"
Un gosse de 34 piges encore, probablement...


Mais bon, quand même pour te faire plaisir, admettons qu'il casse pas des fesses de gamins mais d'adultes. Le tourisme sexuel n'est ni légal, ni moral. Laisser à ce genre de types des fonctions qui
vont influencer sur MA vie, je suis absolument contre ! Ca m'écœure !
Et quoi ? Bientôt des tueurs d'enfants présidents ?


Sébastien FRADE MARANINCHI 04/11/2009 20:04


Tu sais, il peut très bien voir comme un "gosse" un homme plus jeune que lui. Ce qui est le cas, selon ses dires. Que tu ne sois pas d'accord ne fait pas de ton idée une vérité qui mériterait
d'être condamnée. Ça te dérange? Tant mieux, c'est ce qu'on appelle le respect de la présomption d'innocence.

Des gens comme toi, qui veulent condamner un homme sur les rumeurs créées par Marine Le Pen sont bien plus dangereux qu'un ministre ayant pratiqué le tourisme sexuel avec des adultes consentants.
Même si cela te dérange.

Ce n'est pas une question de me faire plaisir ou pas, mais de lire l'entièreté du livre et de ne pas sortir trois pauvres citations sorties de leur contexte que tu as trouvées sur le net. Quant à
ta vision de la morale, sors de ta vision européenne emprunte de moralité judéo-chrétienne qui condamne la prostitution et comprends bien que ceux qui se prostituent de la sorte ont besoin de le
faire pour sortir de leur misère.

Tu es écoeuré par le fait qu'un homme, ayant pratiqué le tourisme sexuel parce qu'il s'est laissé tenté à force d'avoir été partagé entre sa position sociale et sa sexualité, puisse être ministre?
Moi ce qui me choque, c'est que des abrutis finis puissent encore assimiler homosexualité et pédophilie en France au 21ème siècle parce qu'ils sont trop enfermés dans leur petite morale pourrie
pour ne pas mélanger tout et n'importe quoi.

Oui, cet homme influence sur NOS vies, mais je préfère que ce soit LUI plutôt que quelqu'un comme toi qui est bien prompte à condamner et bien plus dangereux à mes yeux.

Quant à ta dernière remarque, non, heureusement, ni tueur d'enfant, ni homophobe patent.


Mtax 04/11/2009 15:07


Il ne s'agit pas de lire le livre ou pas. Il fait du tourisme sexuel et le raconte lui-même. Qu'il soit homo tout le monde s'en tape, moi le premier. Mais le tourisme sexuel sert pas à se faire
enculer par des adultes, y'a ce qu'il faut en france. Ceux qui font du tourisme sexuel le font pour trouver des enfants.
Si tu ignores ce genre de saloperie, c'est grave, sort la tête de ton cul de riche européen et ouvre les yeux sur le monde !
Bien sûr que c'est un pédophile, en plus d'être un abruti fini. Et je dis pas ça uniquement parc qu'il défend hadopi, ce gros pédo, mais bien parce qu'il aime le derche des gosses


Sébastien FRADE MARANINCHI 04/11/2009 16:32


Déjà, sur mon blog, on reste poli. Les messages insultants et/ou agressifs seront modérés. Ceci est un avertissement.

Pour ce qui est du tourisme sexuel, oui, il l'a reconnu. Maintenant, il a aussi expliqué pourquoi il l'avait pratiqué. Il suffit de savoir lire.

Pour ce qui est de lire, justement, la moindre des choses quand on reproche quelquechose à quelqu'un est de prendre connaissance des faits. Si tu n'es pas fichu de lire les faits, alors à part tes
préjugés, tu n'as rien. Ton avis n'a donc pas plus de valeur que l'avis d'un avocat sur le traitement que suit le patient d'un médecin.

Tes préjugés sont navrants et tu les utilises pour justifier le fait que tu estimes avoir le droit de condamner un homme sans preuve. En France, jusqu'à preuve du contraire, on ne juge quelqu'un
que sur des preuves. Si il n'y a aucune preuve, il n'y a pas lieu de remettre en question l'innocence de quelqu'un. C'est ce qu'on appelle la présomption d'innocence.

Ton commentaire calomnieux n'a pas lieu d'être et si tu sortais ta tête de "ton cul de riche européen" qui est obscurci par l'envie de nuire, tu te rendrais compte que tu ne fais que rebalancer le
discourt qu'a soufflé le FN sans avoir de preuve.

Ton comportement est honteux pour une personne qui se permet de critiquer Hadopi quand cela nuit au respect de la liberté des internautes. Il faut savoir: si tu veux de la justice et ne pas subir
une loi inutile et dangereuse alors tu dois respecter le droit à la justice des autres, même si tu es en désaccord avec eux.