HADOPI, suite des révélations sur les vraies motivations d'un gouvernement qui veut rendre la démocratie démodée

Publié le par Sébastien FRADE MARANINCHI

Le titre est accrocheur, mais hélas, il se révèle de plus en plus véridique avec les nouvelles récentes.

Ainsi, un homme a été mis en garde à vue pendant 24H suite à une blague qu'un ami lui a envoyé par SMS dont les termes étaient les suivants: «Pour faire dérailler un train, t'as une solution ?». Il a été dénoncé par son opérateur téléphonique qui n'est autre que... Bouygues, le grand copain de notre téléprésident national (j'ai nommé Nicolas Sarkozy).

Sources: link link

De même, un autre homme, employé d'une chaine télévisée bien connue, a été viré après avoir envoyé un mail, présentant son avis contre Hadopi, de sa messagerie privée à sa députée, Madame de Panafieu, qui l'a transmis au ministère de la culture qui, lui-même, s'est chargé de le transmettre à la chaine le fameux mail. La chaine en question est TF1, chaine appartenant à... Bouygues.

Sources: link link

Pour rappel, la loi Hadopi est dangereuse pour nos droits car elle établit les bases à une surveillance et un contrôle de l'Internet tout en ne visant clairement pas les téléchargeurs illégaux. Il s'agit d'une loi non sens. Si vous voulez une dizaine de raisons en plus de celles que j'ai déja données pour vous opposer à cette loi, voici un lien fort intéressant:
link

Évidemment, je vais aussi donner un lien d'une discussion qui a actuellement lieu sur ce sujet sur le forum de la communauté Ubuntu, avec qui je discute souvent bien qu'étant utilisateur de Mandriva. Voici donc le lien:
link

Comme vous le voyez, contrairement au comportement actuel des médias télévisés officiels, le net se mobilise pour maintenir une information construite des citoyens. Avec la période de révision actuelle, je n'ai hélas pas le temps de poster aussi souvent que je le souhaiterais, mais voici rapidement de quoi comprendre la situation actuelle et le fait que le gouvernement cherche de plus en plus à contrôler les potentiels opposants.

D'ailleurs, petite réflexion personnelle, Madame la Ministre de la Culture Albanel a promis de démissionner si la loi n'était pas votée d'ici le 29Avril 2009. La loi Hadopi n'étant pas votée, je crois qu'il serait bon de lui rappeler qu'elle peut commencer à ramasser ses affaires. Si elle pouvait emporter avec elle le reste du gouvernement afin qu'on puisse avoir un véritable gouvernement démocratique à leur place, ce serait vraiment aimable.

Publié dans Informatique

Commenter cet article

un centralien, toujours autant fait 17/05/2009 03:01

j'essayerai bien moi de passer qqes textos dans le genre :)

Albin Michel 12/05/2009 22:34

Essayer de faire dérailler un train c'est mal.